Oslo est l’agence du paradoxe et de la maîtrise. A la fois jeune et expérimentée, rigoureuse et inventive elle met au service de la commande publique ou de programmes d’envergure une démarche originale due, pour une large part, à la personnalité de ses dirigeants associés : Josselin Lutz, Nicolas Parent et Laurent Fleury.

“Oslo, c’est une manière de questionner, plutôt qu’une écriture. Pas de réflexe, mais des réponses nouvelles basées sur un vécu, une identité d’agence bien particulière.“

“Oslo, c’est une structure solide, éprouvée avec à sa tête une équipe jeune.
L’expérience au service de la fraîcheur et de l’enthousiasme. Une configuration pas si courante et une échelle d’agence qui permet d’investir des programmes importants.“

“Oslo, c’est une élaboration du projet en dialogue et en lien constant avec les acteurs du projet, Maîtres d’Ouvrages, Collectivités locales, usagers…“

“Oslo intègre très tôt les équipes chantier aux projets et dans un même temps le concepteur garde une mission lors du chantier. Un process qui associe dessinateurs, conducteurs, architectes.
C’est l’option de la cohérence !“
“Et une méthode de conception hyper-collaborative. Pas d’égo, mais un enrichissement permanent au contact des uns et des autres.“

“20 personnes, 12 architectes : l’effectif est signifiant. Dans la gestion des projets, Oslo parie sur la transversalité, il y a une communauté de pensée, continuité de la conception à la réalisation.
Comme nous parlons tous le même langage, tout est plus fluide.“